vendredi, novembre 23, 2007

C'est mauvais chez Lip, je sais pourquoi!

Lip est une célèbre et très belle brasserie de Saint-Germain des Près, que l'on connaît pour son décor et sa clientèle élégante (politiques, comédiens…). Plus rares sont ceux qui vantent la qualité de sa cuisine. Il est vrai qu'elle a toujours été quelconque et qu'elle est aujourd'hui franchement médiocre. Ce qui commence à se savoir. Devant me donner rendez-vous dans ce quartier, un ami me dit il y a quelques jours : "surtout pas chez Lip, c'est trop mauvais." Je comprends aujourd'hui mieux pourquoi.

Passant hier devant cette brasserie un peu avant 10 heures, j'ai vu un livreur y entrer avec quelques centaines de kilos de frites Mc Cain, ce fournisseur qui a commencé sa carrière en livrant Macdo et Quick.

Lip n'est certainement pas seul dans son cas. Il suffit de se promener dans les rayons alimentaires d'un Metro, ces grandes surfaces réservées aux professionnels, pour perdre l'envie d'aller au restaurant pendant quelques jours. Mais comment un restaurateur qui a son débit (Lip est plein midi et soir) et ses prix (ses repas, sans être à des prix extravagants, ne sont pas donnés) peut-il sous-traiter la fabrication de ses frites quand il est si simple, avec les matériels existants, de les faire sur place? Il n'y a qu'une réponse : il se moque de la qualité de ce qu'il met dans les assiettes de ses clients.

1 commentaire:

Bernard G a dit…

Je parle de ces frites surgelées à un ami qui fréquente régulièrement pour des motifs professionnels les grands restaurants. Il me raconte que les fameux canards de la Tour d'Argent arrivent surgelés. J'ai tendance à le croire, le sachant sérieux, mais comme toujours dans ce genre d'affaire, un doute raisonnable est à conserver. Reste que cela mériterait vérification.