mercredi, juillet 08, 2009

Michael Jackson, Hadopi et autres jeux vidéo

Oserais-je l'avouer? Je crois bien n'avoir jamais entendu une chanson de Michael Jackson et s'il m'est arrivé comme tout un chacun de voir des photos le montrant en train de danser, je ne me souviens pas de l'avoir jamais vu à la télévision. Ce n'est pas que je fuie ce type de musique (même si je ne la recherche pas) ni que je vive en ermite (j'écoute la radio régulièrement, je regarde la télévision, je lis les journaux, il m'arrive même d'aller au concert), mais je suis passé complètement à coté.

Comme j'étais passé à coté des jeux vidéo qui occupent tant de jeunes gens et de moins jeunes.

Je pourrais me justifier en trouvant que tout cela n'a aucun intéret, mais ce qui me frappe c'est la manière dont j'ai pu être aveugle à ce qui m'entoure avec la meilleure bonne foi. Et cet aveuglement m'interdit évidemment de comprendre l'émotion des uns et le plaisir des autres.

Je suis en la matière un peu comme sont nos politiques avec ce qu'ils appellent piratage sur internet. Si la loi Hadopi est si mauvaise et absurde, c'est qu'ils n'ont tout simplement aucune idée de ce qui se passe sur internet. Ils ne comprennent pas parce qu'ils ne voient pas.

2 commentaires:

David a dit…

J'arrive pas à croire que vous soyez passé à côté de Michael Jackson (quoique pour la télé, rassurez-vous, il y passait bien peu), mais sinon votre comparaison est très bonne...

La phrase politique de l'année sera d'ailleurs peut-être: «Internet, c'est compliqué, c'est tout nouveau» de qui l'on sait.

Anonyme a dit…

certaines ignorances rapprochent d'une certaine pureté !