vendredi, février 05, 2010

L'anglais et les Français : effrayant!

Le Canard Enchainé raconte que Nicolas Sarkozy aurait dit à Hilary Clinton, parlant de la météo détestable de ces derniers jours à Paris (pas hier, il y avait un beau soleil) : I am sorry for the bad time, confondant le temps qu'il fait (weather) et le temps qui passe (time).  Un lecteur de Charles Bremer, le correspondant parisien de Times online, précise que l'anglais de Sarkozy est semble-t-il catastrophique, "awful not to say inexistent."

Ce faisant, il est à la hauteur de beaucoup de Français et l'on peut craindre que cela ne s'améliore pas. J'étais, comme je l'ai dit dans un précédent post, hier sur France 24, pour parler de la burqa en anglais. Nous étions trois Français parlant anglais. Le journaliste, dont l'anglais était "fluent", le jeune patron (24 ans) des jeunes UMP et moi-même. Que dire? Sinon que c'était, pour nous deux… désolant comme on peut le voir ici. Pour moi, passe encore vu mon grand âge (je dis cela mais n'en pense pas un mot), mais pour le jeune politique… Cela se passe de commentaires.

2 commentaires:

Arthur Goldhammer a dit…

Bernard, You needn't apologize for your English. It's excellent, and you were perfectly comprehensible on TV.

Anonyme a dit…

And Hilary is she parling the francais very well ?