jeudi, février 03, 2011

Eva Joly, la Tunisie et 1789

Dans un excellent et passionnant commentaire sur la situation égyptienne, Arthur Goldhammer soulignait hier le rôle de la mémoire dans l'interprétation des événements. Dans l'interview qu'elle vient de donner à Mediapart sur les révolutions tunisienne et égyptienne, Eva Joly apporte de l'eau à son moulin qui déclare : "La situation est incertaine et inquiétante, il n'y a rien de garanti, mais l'espoir est là. On revit l'Europe en 1989. C'est un empire qui s'effondre..." Mes interlocuteurs avaient l'impression de revivre mai 1968. Elle revit 1789. Sans doute était-elle en Norvège en 1968… Reste que sa comparaison avec 1789 est probablement plus pertinente.

3 commentaires:

David a dit…

Dans la citation c'est 1989.

Bernard G a dit…

Exact. Mais vous remarquerez que la confusion est tentante. Ces deux séries d'événements ont eu en réalité beaucoup de points communs.

Bernard G a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.