mardi, octobre 30, 2012

Ayrault : maladroit ou différent?

La dernière "bévue" de Jean-Marc Ayrault sur les 35 heures (répondant à un lecteur du Parisen Libéré sur le retour aux 35 heures, il répondit en substance : il n'y a pas de sujet tabou. Pourquoi ne pas en discuter) laisse rêveur. Est-il terriblement maldroit? N'a-t-il pas compris le fonctionnement des médias? Ou a-t-il tout simplement décidé de tordre le cou à la langue de bois? Prise telle que la rapportent les titres de la presse et, notamment le Monde, l'information suggère qu'il ne serait pas forcément hostile au retour aux 39 heures, ce qui n'est sans doute pas ce qu'il a voulu dire. Mais nous sommes tellement habitués à surinterpréter les discours politiques que nous voyons des intentions là où il n'y en a pas forcément. S'il s'agit bien de cela, il serait bien qu'il nous le dise. Après tout, ce serait une bonne manière d'en finir avec cette approche de la politique qu'imposent les journalistes politiques qui plutôt que d'aller dans le fond des dossiers s'attachent surtout aux petites phrases et aux accidents d'expression.

PS : il est bien sûr une autre hypothèse, c'est qu'il ait avec cette petite phrase lancé un signe en direction de ces patrons qui sont montés au créneau ces derniers jours. Ce serait plus que maladroit désolant et stupide.


- Posted using BlogPress from my iPad

1 commentaire:

Roosevelt 2012 a dit…

Jean-Marc Ayrault est l'un des signataires du Manifeste ROOSEVELT 2012, qui prône la semaine de 4 jours comme l'une des solutions les plus puissantes de lutte contre le chômage de masse.

Relancer le débat sur le temps de travail est évidemment fondamental, étant donné les gains de productivité faramineux réalisés depuis 30 ans, mais dans le seul objectif de le baisser massivement !

La RTT commence d'ailleurs a faire débat aussi aux USA, voir la déclaration il y a quelques mois de Robert Reich, l’ancien Ministre du travail de Bill Clinton.